Hypnose et sommeil

L’hypnose est désormais reconnue comme un outil thérapeutique. Certains hôpitaux l’utilisent pour atténuer la douleur, préparer à l’accouchement ou remplacer des anesthésies.

L’insomnie est vécue dans ces cas comme un désir d’hypervigilance, contrôle de tout et de rien. Derrière l'insomnie se cachent souvent le stress et l'anxiété
Les difficultés vont progressivement amener le patient à appréhender la nuit et entraîner la peur de « ne pas arriver à dormir ». C’est un cercle vicieux qui accroît au fur et à mesure l’anxiété du patient au sujet du sommeil.
L’hypnose aide à interrompre la pensée et crée l’état nécessaire pour bien dormir. Le temps d’endormissement diminue et la durée du sommeil réparateur augmente.
Le thérapeute propose alors au patient des pensées positives, des sensations de bien-être ou des métaphores, comme un plongeon en eaux profondes, pour suggérer l’entrée dans le sommeil. La technique d’hypnose utilisée vise à calmer l’anxiété par des suggestions de relaxation, puis à réaliser une véritable rééducation du sommeil
Si l’hypnose permet d’aider les patients à retrouver un sommeil de qualité, elle peut aussi permettre de limiter la consommation de somnifères.

Il faut compter deux à cinq séances, espacées d’une à deux semaines

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.