Croyances

 

LES CROYANCES
 

Tout ce que nous croyons vrai est vrai sans aucun doute dans notre monde. Nous ne pouvons pas imaginer les choses autrement que telles que nous les voyons, et elles sont vraies. Nous sommes comme un poisson rouge dans un bocal complétement entouré d’eau, et ne voir que l’eau de notre bocal, nous sommes baignés par les croyances de notre bocal sans voir au delà des limites du bocal.

Que se passerait il si le poisson rouge pouvait voir au delà de son bocal, tout le monde qu’il y a autour du bocal ?

Que se passerait il si  au lieu de nous identifier à nos croyances et de déceler le monde au travers de ses lunettes nous apprenions à les considérer comme des hypothèses que l’on peut changer quand les résultats de ses croyances ne nous conviennent pas ?

Nous avons tous des croyances, une vision du monde. Elles sont les piliers sur lesquels s’échafaudent nos attitudes internes et comportementales, nos idées, nos émotions.
Ce sont nos systèmes de croyances qui donnent un sens à notre vie et guident nos pensées.

Nos croyances forment bien notre réalité, nous les confondons avec la vérité. Nos jugements sont le résultat de l’interprétation de nos croyances.

Parce que nos croyances organisent notre vision du monde ce sont elles qui nous programment a vivre telle ou telle expérience.

Il est plus sécurisant et confortable de confirmer et renforcer ses croyances que de les étudier et les remettre en cause.

 

Nos croyances nous permettent de répondre  aux questions commençant par pourquoi ?

 

Nos valeurs représentent le dessus du panier de nos croyances. Ce sont nos convictions essentielles, ce qui est le plus  important pour nous. Elles sont étroitement liées à notre identité.

 

Notre croyance est le résultat de notre vécu, de ce que nous avons entendu, observé, lu, pensé, imaginé pendant des années.

Qu’elles soient conscientes ou non les croyances peuvent avoir un pouvoir très puissant sur notre comportement et déterminer notre réussite selon que serons convaincu ou pas d’avoir tous les atouts nécessaires pour réussir dans un projet.

D’où l’expression « une foi qui soulève des montagnes »

 

Il est aisé de constater combien nos réussites petites ou grandes sont liées à la conviction (croyance) que nous avons de réussir.

Nos croyances impactent tous les aspects de notre vie : relationnel, professionnel, affectif, réussite sociale, aisance matérielle, santé.

 

Nos croyances peuvent être utiles et motivantes ou limitatives et destructrices.

 

Les origines des croyances

1 familiale

            Tout ce que nous avons appris, toujours entendu et vu dans notre environnement familial. Tout ce sur quoi nous avons construit notre identité depuis notre enfance et qui venait de nos parents, donc était vrai a nos yeux

Cela a également développé tous les messages contraignants qui influencent notre vie d’adulte :

Tu dois être fort

Tu fois faire plaisir

Tu dois être parfait

Tu dois faire des efforts

Dépêche toi

 

2 Educative

Tout ce que nous avons appris depuis notre enfance dans tout le système d’apprentissage dans notre enfance. Tout cela était vrai car venant d’un « sachant »

Toutes les règles que nous avons apprises dans notre enfance, tous les programmes, toutes les « vérités » que l’on nous a enseignées.

 

3 Environnement socio culturel et Professionnel

Toutes les expériences que nous avons eues et acquises dans notre vie professionnelle et qui sont devenues des vérités à force d’expérience et de répétition.

 

Les croyances personnelles se développent à partir

1 De Généralisations : lorsqu’à partir d’un ou plusieurs faits nous appliquons nos conclusions de manière systématiques

 

2 De distorsions : lorsque nous interprétons des faits pour les faire correspondre à nos attentes

 

3 De sélections lorsque nous ignorons certains faits pourtant significatif car ils ne cadrent pas avec nos croyances.

 

Exemple : Je n’ai jamais de chance, on ne peut faire confiance a personne Tous les hommes sont égoïstes toutes les femmes son bavardes.

 

Que faire de nos croyances ?

 

            1 Identifier nos croyances Nous pouvons repérer bon nombre de croyances en prêtant simplement attention à notre comportement, nos  paroles et nos actions.

Il faut s’interroger avec une saine curiosité et avec bienveillance.

Il faut chercher la croyance sous la croyance comme une pelure d’oignon. Quand je dis cela je pense à quoi, et lorsque je pense à cela, qu’est ce que cela m’évoque.

Si nous sommes découragé interrogeons nous sur ce que cette sensation peut nous apprendre sur nous même

 

            2 discerner les croyances favorables et défavorables.

Est ce que notre croyance peut nous être utile ou pas, faisons appel a notre capacité de raisonnement et d’évaluation, à notre intuition. Est ce que cette croyance génère un état de bien être ou un sentiment désagréable.

Il faut se poser la question de l’avantage de la croyance, qu’est ce qu’elle me permet de faire ou de réaliser ou de gagner ?

 

            3 quel est le but de ma croyance ?

Quel est l’intérêt de ma croyance, me permet elle d’avancer ou est ce qu’elle me contraint et me  limite ?

Quels sont les inconvénients de ces croyances ?

 

Comment mettre en doute une croyance?

1 Je crois vrai que: et l'on pose, que se passerait il si tu croyais vrai que

2 C'est possible que: que se passerait il si tu pensais vrai que que c'est possible que (croyance)

3 je ne suis pas sur: que se passerait il si tu pensais vrai que ce n'est pas sur que (croyance)

4 je doute vraiment que: que se passerait il si tu croyais vrai que tu doutes vraiment que (croyance)

5 je ne suis pas sur que c'est vrai ; que se passerait il si tu croyais vrai que ce n'est pas sur que (croyance) soit vrai

 

Nos croyance gouvernent notre monde intérieur, elles sont le moteur de notre vie, il est important d’avoir conscience de nos croyances et de nous poser régulièrement la question lorsque nous avons un comportement ou une attitude qui nous déplaît, d’où me vient cette envie, qu’est qui me pousse a faire cela, et d’où me vient ce besoin, qu’est qui l’a provoqué. Est ce que cela vient de moi ou qu’est ce qui me pousse à faire cela, dans ce cas est ce que cela est pour mon bien ? Est ce que cela m’est utile.
I faut chercher l’élément qui a provoqué ce comportement et identifier qu’est ce qui en est le moteur afin d’acquérir de l’autonomie et prendre nos décisions à partir de nos propres envies et besoin que nous avons identifié comme provenant de nous

 

Nous libérer de nos croyances apprises et induites nous permet de devenir autonome et véritablement acteur et auteur de notre vie !

Essayez ! Ca Marche !!!


Derniers articles

Burn Out

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.